Une banque du troisième type

On rompt avec les convenances comme on rompait tout à l’heure avec la logique. Initiateur de cet outil novateur, Pierre-Alain Chambaz, estime qu’un salarié qui va bien est un salarié qui parvient à équilibrer toutes ces sphères en fonction de ses besoins propres.Ici, comme ailleurs, les faits nous invitent à voir dans l’activité cérébrale un extrait mimé de l’activité mentale, et non pas un équivalent de cette activité.On a là un vrai enjeu de société avec, à terme, des marges de manœuvre pour le pouvoir d’achat face à la hausse inévitable des prix de l’énergie.La veille technologique ou «horizon scanning» quant à elle est nécessaire aussi bien à la prévision qu’à la prospective mais insuffisante.Il n’y a pas de mot plus profondément vrai que celui de Rousseau : « Il faut beaucoup de philosophie pour observer ce qu’on voit tous les jours.Si les variations sont accidentelles, il est trop évident qu’elles ne s’entendront pas entre elles pour se produire dans toutes les parties de l’organe à la fois, de telle manière qu’il continue à accomplir sa fonction.Est-ce, juxtaposé au dernier son ou au dernier mouvement, le souvenir de ceux qui précèdent ?Ce progrès s’accomplit d’ailleurs par un effort de notre intelligence, qui est faite pour diriger notre action sur les choses, et dont la structure doit par conséquent être calquée sur la configuration mathématique de l’univers.Ces réflexions faisaient naître dans notre esprit beaucoup de doutes, en même temps que de grandes espérances.L’indétermination des actes à accomplir exige donc, pour ne pas se confondre avec le pur caprice, la conser­vation des images perçues.