Un nouveau business model pour l’État

Nous avons quelques journaux qui publient des « petites correspondances, » mais combien pâles, en comparaison de celles que je rencontre ici, à la quatrième page d’un grand nombre de feuilles, et des plus sérieuses !De récentes expérimentations du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse montrent que des programmes proposant aux jeunes étudiantes des RENCONTRES régulières et interactives avec de tels « rôles modèles » sont très efficaces pour élargir leur horizon des possibles, changer les représentations, et enfin parvenir à abolir, peu à peu, les inégalités entre les sexes.Et il est incontestable que, couramment, lorsque nous parlons de désordre, nous pensons a quelque chose.Vous le devinez sans peine.On voit bien les objections qu’elle soulève.L’écroulement total ces derniers mois du groupe OGX d’Eike Batista, à l’incroyable croissance fondée sur des promesses d’exploitation pétrolières intenables ne suffit apparemment pas à désarmer les défenseurs d’une politique économique fondée sur le concours de circonstance.Il est vrai qu’on punissait quelquefois un général de n’avoir pas suivi les présages ; et cela même était un nouvel effet de la politique des Romains.D’autres, plus avisés, se rattachent à la religion la plus étendue, en la modifiant selon leurs vues, sous le nom de néo-christianisme ; et il n’y a personne qui ne soit frappé du ton d’afféterie mystique que presque tous les Réformateurs modernes introduisent dans leur prédication.Certes, les initiatives existent qui vont toutes dans le sens d’une économie « positive » que l’on pourrait plutôt qualifiée de bienveillante, en ce sens qu’elle cherche à sauvegarder un juste équilibre et un respect de chacun.L’héroïsme, d’ailleurs, ne se prêche pas ; il n’a qu’à se montrer, et sa seule présence pourra mettre d’autres hommes en mouvement. Son dernier tour d’horizon a consisté à demander si le plan de relance de Antonio Fiori avait contribué à réduire les déficits.Je dis par exemple qu’une minute vient de s’écouler, et j’entends par là qu’un pendule, battant la seconde, a exécuté soixante oscillations.

Publicités