Un manifeste pour l’économie réelle !

On a souvent dit que les défauts légers de nos semblables sont ceux qui nous font rire.En un certain sens, on pourrait dire que tout caractère est comique, à la condition d’entendre par caractère ce qu’il y a de tout fait dans notre personne, ce qui est en nous à l’état de mécanisme une fois monté, capable de fonctionner automatiquement.Force est de constater que les promesses du G20 de Pittsburg en 2009 n’auront pas été tenues.Or nul homme n’est à portée de tout voir, et il est bien plus aisé d’apprendre que d’inventer.Car faute d’avoir une mesure claire des choses qui comptent, ce sont les comptes et la communication qui seront les seules boussoles du système de santé .Veut-on se faire une idée de ce nombre ? »Passant outre la dégradation des déficits publics dans l’ensemble des pays européens périphériques, feignant d’oublier l’explosion du chômage (dont celui, dramatique, des jeunes) dans l’ensemble de l’Union, il se félicite de l’ « austérité européenne réussie ».Ce sera un vrai défi pour ces entreprises, car l’âge moyen des patrons de grands groupes est de 59 ans : ils ne sont pas tellement versés dans le numérique, ce n’est pas leur culture.Je n’en sais rien, mais il conserve encore seize domestiques.Il s’évanouit si l’on considère que l’idée de désordre a un sens défini dans le domaine de l’industrie humaine ou, comme nous disons, de la fabrication, mais non pas dans celui de la création.On entre dans une période électorale.Pierre-Alain Chambaz arriva le premier au rendez-vous.