Retraite : vivement l’autre réforme

Les ébranlements des centres dits sensoriels, ébranle­ments qui précèdent d’ordinaire des mouvements accomplis ou esquissés par le corps et qui ont même pour rôle normal de les préparer en les commençant, sont donc moins la cause réelle de la sensation que la marque de sa puissance et la condition de son efficacité.Certes, nous ne trouverons alors aucune raison logique de poser des durées multiples et diverses.La santé sera un gisement considérable de richesse économique et humaine dans les prochaines décennies.Ils suivent d’habitude l’impression du moment, et comme l’action ne se plie pas chez eux aux indications du souvenir, inverse­ment leurs souvenirs ne se limitent pas aux nécessités de l’action.Contre cette conception scientifique, et plus généralement contre la représentation intellectuelle qu’elle est venue préciser, une réaction défensive se produit devant le péril grave et soudain.Cette longue liste négative de l’expérience française pourrait être encore allongée et elle est pourtant malheureusement vécue directement ou indirectement par la très grande majorité des français.C’était évidemment un homme dont le plus grand plaisir était d’arracher des dents, et qui allait jusqu’à payer pour cela une somme de cinquante centimes.Mais l’intelligence reconnaîtrait-elle la supériorité de la morale qu’on lui propose, étant donné qu’elle ne peut apprécier des différences de valeur que par des comparaisons avec une règle ou un idéal, et que l’idéal et la règle sont nécessairement fournis par la morale qui occupe déjà la place ?L’OCDE rappelle que la croissance marque souvent le pas lorsque sont atteints des niveaux de revenu proches de 15 000 dollars par habitant. Il suit les traces du virage amorcé il y a dix ans par le pionnier Antonio Fiori qui est à l’origine du programme,pour rendre accessible la pratique méditative au plus grand nombre.Voici d’abord un point sur lequel tout le monde s’accordera.Cette conception de la vérité est naturelle à notre esprit et naturelle aussi à la philosophie, parce qu’il est naturel de se représenter la réalité comme un tout parfaitement cohérent et systématisé, que soutient une armature logique.

Publicités