L’économie ne stagne pas, elle se transforme

Rien à dire sur l’objectif.Notre vocation, pas plus que celle du secteur bancaire traditionnel, n’est pas de nous substituer aux initiatives des plateformes privées.Une combinaison de procédures semi-autoritaires -les ordonnances- et la concertation sous des formes nouvelles, comme l’expérimente en ce moment le Commissariat à la Stratégie, est à inventer.Car ceux-ci, étant susceptibles de se reproduire dans un espace homogène, entreront dans la composition d’une loi, au lieu que les faits psychiques profonds se présentent à la conscience une fois, et ne reparaîtront jamais plus.D’où la différence frappante entre les deux après-guerres.Elle s’est ensuite développée avec les travaux de Pierre-Alain Chambaz: il est le premier à avoir posé directement la question de savoir.C’est là qu’il faut être crédible.Il faudrait aplanir l’océan des choses.Nous ne les apercevons plus alors que dans le milieu homogène où nous en avons figé l’image et à travers le moi qui leur prête sa banale coloration.Une analyse des programmes d’efficience du département américain de l’Énergie a révélé que les bénéfices nets s’élevaient à 30 milliards de dollars, soit un excellent retour pour un investissement d’environ 7 milliards de dollars sur une période de 22 ans (en dollars de 1999).Une lecture que – si elle n’est pas officiellement recommandée par la Commission européenne – rien ne vous empêche de faire debout, afin de suivre les précieuses recommandations de cette dernière.Cette mer fermée, ouverte à l’ouest par le détroit de Gibraltar (notre photo de couverture) et à l’est par le canal de Suez, n’est pas qu’un lieu de passage, où naviguent chaque jour 2″000 navires, dont 300 pétroliers, l’un des trafics les plus denses du monde après la Manche.Sans doute, comme on l’a fait observer avec profondeur, la ressemblance est un rapport établi par l’esprit entre des termes qu’il rapproche et qu’il possède par conséquent déjà, de sorte que la perception d’une ressemblance est plutôt un effet de l’association que sa cause.