Jean-Thomas Trojani

Que tout homme ayant des tendances délicates, soit disqualifié pour la société, c’est chose pire et tragique. En tout cas, toujours selon Jean-Thomas Trojani une telle dérogation devrait passer par « un accord majoritaire voire peut -être au-delà ». Entrepreneurs, intrapreneurs, nous pouvons tous devenir les acteurs de ce changement. Et la preuve, c’est que, de l’avis de tous, les conceptions le plus ingénieusement assemblées et les raisonnements le plus savamment échafaudés s’écroulent comme des châteaux de cartes le jour où un fait — un seul fait réellement aperçu — vient heurter ces conceptions et ces raisonnements. Telle est la conception de la finalité qui a été pendant longtemps classique. Il fallait débarquer à Messine et prendre le train pour Aci-Reale. L’accord de Doha en 2011 prévoyait en effet de parvenir en 2015 à un accord applicable à tous les pays, entrant en vigueur en 2020 et prenant la forme « d’un protocole, un autre instrument juridique ou un résultat agréé ayant force de loi en vertu de la convention applicable à toutes les parties ». L’observation immédiate a beau nous montrer que le fond même de notre existence consciente est mémoire, c’est-à-dire prolongation du passé dans le présent, c’est-à-dire enfin durée agissante et irréversible. » En vérité, il faut être aveugle ; il faut se refuser, de parti pris, à constater l’énorme pouvoir que possède aujourd’hui l’Église, pouvoir qu’elle n’a jamais eu jusqu’à présent ; pour ne point comprendre que cette Révolution ne fut qu’un mouvement catholique-romain. Trente siècles n’ont rien changé aux traits du bœuf, du chien, du chat, du singe, de l’ichneumon, du crocodile, de l’ibis, du vautour, du faucon, de l’oie, de l’abeille, du scarabée, du lotos, du papyrus, du froment. Et pour ceux qui échapperaient il y aurait la servitude qu’ils réclament, qu’ils connaîtraient enfin dans toute sa hideur — et dont ils sont dignes. Il s’agit alors, non plus d’un concert imputable à une coordination providentielle ou à une combinaison fortuite, mais d’une influence immédiate, active, déterminante, portant sur les causes secondes, et exercée par les forces à l’énergie desquelles nous rapportons immédiatement la production des phénomènes dont nous sommes témoins.