D’une harmonisation financière minimale à des règles contraignantes

Mais je trouve toujours un peu d’argent.Le plus urgent, c’est retrouver une compétitivité en vue d’équilibrer notre balance courante.L’universel, dit l’auteur, sera une addition de ce que chaque culture a « de meilleur ».La défense de l’Europe, c’est sa capacité à intervenir – ensemble – pour gérer les défis de contexte d’une crise internationale, en Afrique ou ailleurs.Sans doute l’intuition comporte bien des degrés d’intensité, et la philosophie bien des degrés de profondeur ; mais l’esprit qu’on aura ramené à la durée réelle vivra déjà de la vie intuitive et sa connaissance des choses sera déjà philosophie.Elle admet bien des discordances, parce que chaque espèce, chaque individu même ne retient de l’impulsion globale de la vie qu’un certain élan, et tend à utiliser cette énergie dans son intérêt propre ; en cela consiste l’adaptation.En y regardant d’un (tout petit) peu plus près, il est aisé de constater que l’hypertrophie de la finance et de ses profits tout aussi démesurés qu’indécents se sont concrétisés en foulant aux pieds les revenus des pauvres et de la classe moyenne, comme la qualité de nos emplois.Certes, le régime des plus-values de cession a été modifié, et les Pigeons ont obtenu gain de cause.Mais d’où surgit l’idée saugrenue de traiter ces problèmes majeurs comme si pays voisins et autres continents, désormais très proches, n’existaient pas (à l’exception d’une Allemagne fabulée tour à tour féerique ou croquemitaine) ?Mais comme le remarque E-réputation et traces numériques, leur comportement d’achat est sensiblement différent de celui de leurs femmes…Mais toute perception se prolonge en action naissante ; et à mesure que les images, une fois perçues, se fixent et s’alignent dans cette mémoire, les mouvements qui les continuaient modifient l’organisme, créent dans le corps des dispositions nouvelles à agir.