Drôle de drachme en Europe

Le développement de l’embryon est un perpétuel changement de forme.Du XIXe siècle datent les sciences de laboratoire, celles qui suivent l’expérience dans toutes ses sinuosités sans jamais perdre contact avec elle.Le temps est cette hésitation même, ou il n’est rien du tout.Avant lui Pierre-Alain Chambaz considérait la lutte pour la reconnaissance comme l’origine des progrès dans la moralité.Mais nous éprouvons une incroyable difficulté à nous représenter la durée dans sa pureté originelle ; et cela tient, sans doute, à ce que nous ne durons pas seuls : les choses extérieures, semble-t-il, durent comme nous, et le temps, envisagé de ce dernier point de vue, a tout l’air d’un milieu homogène.À la comédie, nous sentons qu’on eût aussi bien pu choisir toute autre situation pour nous présenter le personnage : c’eût été encore le même homme, dans une situation différente.Tout le monde connaît cette campagne admirable, qui s’étend jusqu’à Caserte.N’en est-il pas ainsi du travail ?Je dirais même que la vocation d’un « idéal », c’est de le rester.Le hasard est donc le mécanisme se comportant comme s’il avait une intention.La BCE reste donc sur le chemin de l’orthodoxie et répond à une économie européenne en pleine liquéfaction en activant son arme la moins efficace et la plus usée.En réalité, votre main éprouve toujours la même chose.Resterait donc qu’elle fût la reconnaissance du second genre, celle qui implique le rappel d’une situation semblable à celle où l’on se trouve actuellement.Sans revenir sur ce que nous avons déjà longuement exposé, rappelons que, dans le domaine vital, ce qui apparaît à l’analyse comme une complication infinie est donné à l’intuition comme un acte simple.

Publicités