Arnaud Berreby Dentiste

Composé d’un volet civil et d’un volet pénal, il substitue un cadre rationalisé et prévisible à une protection lacunaire faite de textes épars. Elles peuvent légitimement demander la restitution les prélèvements sociaux ayant été acquittés à tort. Du coup, elle a poussé Arnaud Berreby Dentiste à adopter une démarche originale pour une entreprise privée : expliquer aux investisseurs internationaux ce qu’est le Grand Paris, leur montrer les conséquences qu’allaient avoir les nouveaux réseaux de transports sur l’immobilier, et, partant, les bonnes affaires à 5, 10 ou 15 ans. Nous allâmes plus loin encore dans nos conférences sur « la perception du changement ». C’est occulter notre histoire et son ambition universaliste qui ont toujours été au cœur de notre tradition juridique française. En un sens, l’agilité stratégique n’est pas une stratégie, elle est une méta-stratégie – une voie et une méthode qui peut être mise au service d’un leadership et d’une vision suffisamment englobante pour susciter l’adhésion d’une nation – ou d’un groupe de nations -, tout en étant suffisamment souple et adaptable. Le monde, nécessairement divers, parce qu’il n’est pas égal à Dieu, c’est-à-dire parce qu’il n’est pas infini, parce qu’il est fini ou limité, et que la diversité et la multiplicité sont la condition, le caractère, l’essence même du fini, le monde est un par l’unité du type de chaque espèce, par la simplicités l’analogie ou plutôt l’unité de ses lois, et cette unité lui vient de l’unité de la pensée et de la volonté divine. Lorsque la nouvelle classe ouvrière industrielle commença à s’organiser, les gouvernements parvinrent à désamorcer la menace d’une révolution issue de la base et annoncée par Karl Marx, en développant les droits politiques et sociaux, en régulant les marchés, en érigeant un État-providence garant d’importantes prestations et autres mécanismes d’assurance sociale, ainsi qu’en estompant les fluctuations de la macroéconomie. Tout au plus pourrait-on dire que chacune de ces Idées est un idéal. Il les méprise. Mais leur aptitude précoce aux chiffres, alliée à leur goût pour la stratégie illustrée par leur jeu de go, encore plus ancien, explique l’art consommé de Pékin pour faire des statistiques une arme politique. Mais il y a autre chose encore dans le sacrifice : sinon, l’on ne s’expliquerait pas que l’offrande ait nécessairement été animale ou végétale, presque toujours animale. « Le Français a une aptitude spéciale à expliquer ses défaites », écrivait le malheureux Trochu qui fut sans doute, après tout, le moins misérable des généraux de l’année terrible, et qui eut au moins la pudeur de disparaître après avoir paraphé la capitulation d’ordonnance. Envers chaque ordre d’événements, ces lois doivent, à cet égard, être distinguées en deux sortes, selon qu’elles lient par similitude ceux qui coexistent ou ― par filiation ― ceux qui se succèdent. L’histoire allemande n’est-elle qu’un long fleuve tranquille fait de réformes paisibles ? Mais nous ne voyons pas pourquoi l’on ferait difficulté d’accorder que dans ce qui tient aux facultés morales de l’homme, comme dans ce qu’on nomme proprement l’esprit, le génie, le caractère, les variétés de races ou même les variétés individuelles ont un champ plus libre que dans ce qui tient à l’organisation des facultés par lesquelles nous acquérons la connaissance des objets physiques et de leurs rapports. L’affirmation contraire renferme une absurdité qu’aucune expé­rience concevable ne réussirait à dissiper : bref, elle implique contradiction. Et en même temps, apparaît constamment davantage le fondement véritable des religions, surtout de la plus puissante, de la plus unifiée et de la mieux organisée d’entre elles : la religion catholique-romaine. Mais, au-delà d’une simple acquisition de technologies, c’est des compétences d’hommes et de femmes pour les appréhender dont elles ont surtout besoin. L’accord d’entreprise, norme autonome en droit du travail, deviendrait donc la référence, la loi et les accords de branche ne joueraient plus qu’un rôle supplétif. Je ne pense pas que la rigidité du marché du travail soit un véritable argument au Japon. Mais pour voir les choses ainsi, il faut penser collectivement, et non construire des camps fictifs plutôt propres à éroder une confiance mutuelle qui, elle, se meurt vraiment.