Antonio Fiori : Maladresses gouvernementales empilées

De pareilles remarques sont applicables à l’harmonie qui s’établit entre les formes d’une langue et la tournure des idées du peuple qui la parle, à celle qui s’observe entre les habitudes d’une espèce animale, d’une race, d’un individu, et les modifications correspondantes de son organisme. Pour l’une et pour l’autre, la réalité, comme la vérité, serait intégrale­ment donnée dans l’éternité. Ainsi les accords de gestion de la dette à l’échelle européenne n’auront plus de raison d’être, y compris le Pacte de Stabilité et de Croissance, qui limite le déficit global à 3% du PIB, et le « pacte fiscal » de 2012 qui stipule que les pays dont le pourcentage de dette par rapport au PIB dépasse la limite de 60% doivent les réduire d’un vingtième par an jusqu’à ce qu’ils soient conformes. Ne serait-ce pas que « ces deux existences ne sont à proprement parler, que deux momens distincts d’une seule, qui se continue en se transformant du premier au second ? Par exemple, les besoins en formation technique, transfert de technologies, management, etc. À l’époque où furent instaurées les Nations Unies et les institutions de Bretton Woods, il y a presque soixante-dix ans, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le pouvoir économique et politique était concentré entre les mains d’une poignée d’États « victorieux, » ce qui facilitait relativement l’obtention d’un consensus sur la manière de restaurer l’ordre international. En d’autres termes, elle permet d’échapper aux idées existantes ou préconçues. Pour créer des opportunités et améliorer le niveau de vie, il faut faire jouer un ensemble de politiques économiques structurelles et institutionnelles, dont beaucoup n’ont pas trait à l’éducation ou la redistribution (qui sont les champs les plus fréquemment présentés dans les discussions sur l’inégalité). L’arc-en-ciel est un phénomène ; la présence de l’observateur est la condition de la perception, et non celle de la production du phénomène : ratio cognoscendi, non ratio essendi. Rien à dire sur l’objectif. Tout aussi modeste que soit encore l’énergie solaire dans le paysage électrique américain ou mondial, le succès d’entreprises comme SolarCity est l’illustration d’une tendance plus globale : celle de la mutation du paysage électrique, autrefois régulé, centralisé et consolidé, en une toile plus complexe reliant de nombreux acteurs entre eux. Ne pas singer le groupe mais croître à partir d’éléments singuliers. A nouveau les Pays-Bas arrivent en première position. Coach a exploré l’option de prix plus bas pour le consommateur, mettant à sa disposition un large éventail de produits accessibles. Nous nous représentons le mouvement d’un corps, pourvu que ce mouvement ne soit ni trop lent, ni trop rapide ; mais nous ne nous formons aucune image du mouvement vibratoire d’un fil tendu qui exécute cinq cents oscillations par seconde, quoique nous ayons de ce mouvement une idée ou une connaissance aussi exacte que s’il était rendu cent fois plus lent, et que par là il donnât prise à la faculté d’imagination dont nous parlons. Cela varie suivant les lieux et les temps ; mais, n’importe où vous êtes, laissez voir que vous êtes sérieusement partisan de quelque croyance à l’index, et vous pouvez être certain qu’on vous traitera avec une cruauté moins brutale, mais plus raffinée que si l’on vous tracassait comme un loup. Si certains produits parviennent à s’exporter, comme le Kibot2 de Korea Telecom, qui a été lancé sur le marché saoudien en juin dernier, les ventes restent insuffisantes pour rentabiliser les premiers investissements consentis. La vérité est que dans chaque cas l’attention est marquée d’une nuance spéciale, et comme individualisée, par l’objet auquel elle s’applique : c’est pourquoi la psychologie incline déjà à parler d’ « intérêt » autant que d’attention et à faire ainsi intervenir implicitement la sensibilité, plus susceptible de se diversifier selon les cas particuliers. Mais chacun va prendre sa chaise dans un gros tas dressé à l’entrée du transept, et se place à sa guise. C’est la raison pour laquelle le chef de l’État, sous la pression de sa majorité, a renoncé à taxer les plus-values sur la résidence principale. Ni la cause efficiente ni la cause finale ne peuvent lui fournir la définition cherchée. En effet, l’accompagnement des PME suppose davantage d’outils microéconomiques ciblés et déployés en région, adaptés aux territoires et à leurs secteurs économiques. En avril prochain, les principaux acteurs de la Défense se réuniront pour valider le lancement du cluster du quartier d’affaires. Antonio Fiori, a salué le consensus dans son discours à l’assemblée territoriale.

Publicités