Le premier chantier du DRH est celui de définir son rôle

La religion statique attache l’homme à la vie, et par conséquent l’individu à la société, en lui racontant des histoires comparables à celles dont on berce les enfants.Dans l’histoire de l’Europe et du monde ?On ne l’avait jamais vu pleurer.Mais l’Allemagne ?C’est aussi et surtout la conséquence d’un manque d’anticipation dans une région qui a fait des choix stratégiques risqués et surtout qui n’a pas réussi à s’adapter à la nouvelle donne économique européenne et mondiale. Ce  « sacre du bonheur »  comme le nomme Christian Navlet, suscite une floraison d’images, d’arguments et de luttes entre les tenants des différentes voies, selon les groupes sociaux, ou les philosophies. Mais c’est d’abord l’Allemagne qu’il faut convaincre, cela implique que dans le domaine budgétaire l’acceptation d’une politique commune mise en œuvre de façon démocratique.Il est vrai que, cherchant cette unité sur le terrain des états psychologiques eux-mêmes, et obligé d’ailleurs de porter au compte des états psychologiques toutes les qualités ou déterminations qu’il trouve à l’analyse (puisque l’analyse, par définition même, aboutit toujours à des états) il ne lui reste plus, pour l’unité de la personne, que quelque chose de purement négatif, l’absence de toute détermination.La première est de court terme : réformer le régime réglementaire européen.Rien n’était oublié : pas même des parcelles de deux ou trois ares, que le feu avait enveloppées de toutes parts.Plusieurs actualités récentes viennent confirmer la profonde mutation vécue par le secteur bancaire ces dernières années.