La bulle n’est pas rationnelle

Et cette jouissance peut se prolonger plus qu’aucune autre : on entend intérieurement certaines symphonies de Beethoven longtemps après les avoir entendues par les oreilles ; on en jouit avant, par anticipation, on en jouit pendant et après.Mais, encore une fois, la religion est moins de la crainte qu’une réaction contre la crainte, et elle n’est pas tout de suite croyance à des dieux.Le vrai remords, avec ses raffinements, ses scrupules douloureux, ses tortures intérieures, peut frapper les êtres non en raison inverse, mais en raison directe de leur perfectionnementsEn définitive, la morale vulgaire et même la morale kantienne tendent à faire du remords une expiation, un rapport mystérieux et inexplicable entre la volonté morale et la nature ; de même, elles tendent à faire de la satisfaction morale une récompense.On pourrait croire que nous vivons dans une ère post-bulle depuis l’effondrement en 2006 de la bulle immobilière la plus importante jamais connue au monde et depuis la fin d’une grande bulle mondiale du marché boursier l’année suivante.Pire, en imposant à tout prix une mutualisation par branche, on prend le risque d’avoir des populations couvertes trop homogènes, au détriment des intéressés, notamment dans des petites branches d’activités vieillissantes et/ou marquées par des conditions de travail difficiles.Certes, nous vivons dans un état d’équilibre instable, et la santé moyenne de l’esprit, comme d’ailleurs celle du corps, est chose malaisée à définir.Les païens, très-peu scrupuleux dans le culte, croyaient qu’il était indifférent d’adorer la divinité même, ou les manifestations de la divinité ; d’adorer, par exemple, dans Vénus, la puissance passive de la nature, ou la divinité suprême, en tant qu’elle est susceptible de toute génération ; de rendre un culte au soleil, ou à l’Être suprême, en tant qu’il anime les plantes et rend la terre féconde par sa chaleur.Il doit être reconnu par la règlementation ou les institutions : un actif, même liquide ou sûr, qui n’est pas reconnu comme collatéral de qualité par des acteurs importants, n’est pas très utile.PLUS TARD, et lorsque l’esprit grec se fut doublement éprouvé à l’école de Socrate et à celle de l’expérience et du temps, sa hardiesse ne parut pas affaiblie ; et pour ne citer qu’un nom, Aristote put sans témérité, de cette même main qui élevait à la logique et à l’histoire naturelle des monumens immortels, écrire sa Rhétorique, sa Poétique, sa Morale, sa Physique générale, son Économique, pour terminer enfin dans la philosophie première le cercle entier de la science universelle.  » Mais le temps sera court, il faudra être percutant  « , indique Christian Navlet.Pour le moment, les pointes s’écartent juste assez pour aller du commencement à la fin de ma phrase ; mais, s’il me prenait envie de les éloigner davantage, mon présent embrasserait, outre ma dernière phrase, celle qui la précédait : il m’aurait suffi d’adopter une autre ponctua­tion.Les règles d’imposition se sont, année après année, juxtaposées les unes aux autres jusqu’à former un millefeuille complexe et incohérent.Mais regardons de plus près.

Publicités